PROSPECT 15
UNE EXPERIENCE DE TRANSCOMMUNALITE COORDONNEE

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

ECONOMIE ET SERVICES

Une chose n'a pas encore été dite qui doit l'être.

La démarche initiée par le CCRD via son bras prospectif s'inscrit dans le cadre des missions d'un centre culturel telles que décrites par le Décret. Il est donc important de signaler à ce moment que la tâche de Prospect 15etc en matières économiques est strictement réflexive et non opérationnelle. Et c'est là que réside une spécificité de l'initiative: permettre que des décideurs disposent d'un lieu de réflexion où tout peut être abordé, discuté voire critiqué afin de construire une intelligence collective permettant la décision opérationnelle à soumettre aux instances habilitées, comme par exemple l'intercommunale provinciale.

L'économie est sans conteste un champ large, complexe et porteur d'avenir dans lequel investiguer. C'est la raison pour laquelle les membres du C.O.P. décident de réfléchir en contact rapproché avec le Bureau Economique de la Province de Namur (B.E.P.). Diverses rencontres ont lieu.

Dès 2004, la Banque Nationale de Belgique, via son siège de Namur, déterminait un diagnostic léger et des pistes d'avenir dont il faudrait tenir compte.

"Les analyses montrent que le développement économique au sein des 15 communes de l'Arrondissement de Dinant devra s'appuyer sur deux dynamiques complémentaires:

- d'une part, une dynamique endogène impliquant la valorisation des ressources disponibles, par exemple dans le secteur primaire (agriculture, sylviculture, carrières) et les services (tourisme);

- d'autre part, une dynamique intégrant les pôles de développement périphériques, comme Namur, axés pour l'essentiel sur les services.

Un tel processus de développement peut profiter des atouts dont dispose l'arrondissement: un tissu d'entreprises de petite dimension et intensives en main-d'œuvre, des parcs d'activité économique, une main-d'œuvre qualifiée, et une démographie particulièrement favorable, vu l'existence d'une population jeune importante.

Une telle stratégie de développement devrait idéalement s'inscrire dans un cadre coopératif rassemblant les 15 communes de l'arrondissement, de manière à baliser les lignes de force des politiques à mettre en œuvre d'un point de vue de la dynamisation de l'économie.  Le besoin de cette stratégie justifie pleinement la démarche des 15 bourgmestres de l'Arrondissement de Dinant au travers de Prospect 15 pour mener ensemble une réflexion prospective sur le développement territorial.  La série des enjeux que les 15 communes devront relever dans le cadre d'une réflexion générale sur l'aménagement du territoire que mentionne le texte d'intention est cohérente du point de vue du nécessaire soutien à l'activité. 

L'approche à mettre en place doit toutefois demeurée souple et doit tenir compte des spécificités existantes, donc en particulier du degré de spécialisation des communes dans les diverses branches d'activités (exemples : l'agro-alimentaire à Ciney et Rochefort, le tourisme à Dinant, les soins de santé à Yvoir).  La démarche voulue au sein de Prospect 15 met à cet égard à juste titre l'accent sur une  transcommunalité basée sur une organisation territoriale dans le cadre du développement des potentialités intrinsèques de chaque commune, dans le respect des complémentarités et la recherche de synergies.  D'une manière plus générale, la volonté de préserver au sein de Prospect 15 la maîtrise du développement territorial dans le respect de l'autonomie communale est conforme à cette approche souple et basée sur les spécificités des communes.

 

Finalement, une approche concertée de développement présente un intérêt certain du point de vue de la collaboration avec les instances concernées par le développement économique et la valorisation de filières spécifiques axées sur le potentiel existant. 

Il faut, sur ce point également, mettre en avant la démarche de Prospect 15 visant à développer des stratégies donnant aux communes de l'arrondissement plus de poids et de visibilité lors de la prise de décision aux niveaux provincial, régional et fédéral."